Séisme en Haïti : le bilan alourdit à au moins 724 morts

Le séisme

Un séisme de magnitude 7,2 a secoué Haïti samedi matin, dans le sud-ouest de l’île. Le tremblement de terre s’est produit à 8h29 heure locale (12h29 GMT) à 12 km de la ville de Saint-Louis-du-Sud, située à quelque 160 km de la capitale haïtienne Port-au-Prince, selon les données de l’Institut américain de géophysique (USGS).

La longue secousse a été ressentie sur l’ensemble du pays. Comptant plus de 200 000 habitants, l’agglomération de Jérémie, à l’extrémité sud-ouest de la péninsule, a souffert d’importants dommages dans le centre-ville, constitué principalement d’anciennes maisons de plain-pied.

Le bilan humain

Au moins 724 personnes ont perdu la vie dans ce terrible séisme, selon un nouveau bilan de la protection civile donné en fin de journée ce dimanche.

Plus de 2 800 personnes ont été blessées.

Il y a actuellement de très nombreux disparus.

Les dégâts matériels

Les dégâts sont considérables : quantité de bâtiments se sont effondrés lors de la puissante secousse.

Photo Stanley LOUIS/AFP

Les premières opérations de secours

Les habitants se sont pressés pour sortir des victimes blessées dans l’effondrement des édifices, un effort salué par les services de la protection civile. « Les premières interventions, menées tant par les sauveteurs professionnels que par des membres de la population ont permis d’extraire de nombreuses personnes des décombres. »

Du personnel et des médicaments ont déjà été acheminés par le ministère de la Santé vers la péninsule sud-ouest mais la logistique d’urgence est mise en péril par l’insécurité structurelle qui mine Haïti depuis des mois.

Le chef du gouvernement, qui a survolé en hélicoptère les zones les plus affectées samedi après-midi, a annoncé que l’état d’urgence avait été déclaré pour un mois sur les quatre départements affectés par la catastrophe.

La terre continue de trembler

Des répliques se font sentir en Haïti. Un nouveau séisme d’une magnitude de 5,8 a été ressenti ce dimanche matin. 

L’aide internationale

Le président américain Joe Biden a fait part samedi de sa « tristesse » face à la catastrophe, offrant l’assistante « immédiate » des Etats-Unis. Il a chargé la directrice de l’agence américaine d’aide internationale (USAID), Samantha Powers, de coordonner cet effort.

Le contexte

Le pays le plus pauvre des Amériques avait déjà été durement frappée par un grand tremblement de terre le 12 janvier 2010. Plus de 200 000 personnes avaient été tuées et plus de 300 000 autres avaient été blessées lors de la catastrophe. Cette nouvelle tragédie s’inscrit aussi dans un contexte politique et sociétal sur place très compliqué. En onze ans, Haïti a plongé dans une crise socio-politique aiguë. 

Share via

Report

What do you think?

306 Points
Upvote Downvote