Buvez du jus de gingembre tous les jours ce qu'il fait à votre corps : avantages et dosage

Dolboard › Buvez du jus de gingembre tous les jours ce quil fait à votre corps avantages et dosage ›

Le gingembre est aussi apprécié car il prévient et soigne des maladies. Entre autres bienfaits, cette plante médicinale est antibactérienne, aide à réchauffer l’organisme, stimule le système immunitaire, est antiallergique et antipyrétique (elle lutte contre la fièvre).

Le gingembre est une plante de la famille des Zingibéracées, dont la tige souterraine est un rhizome horizontal très apprécié pour son arôme et sa saveur épicée. La plante atteint 90 cm de hauteur, avec des feuilles de 20 cm de long.

 

Caractéristiques du gingembre

  • Fort pouvoir antioxydant ;

  • Vertus anti-inflammatoires ;

  • Soulage les troubles digestifs ;

  • Favorise la santé cardiovasculaire ;

  • Très peu calorique.

 

Il fait cela à votre corps:

Inflammatoire: L’inflammation dans le corps est réduite plus rapidement. Cela est dû à l’effet anti-inflammatoire du gingembre.

Les nausées disparaissent: Avez-vous souvent des nausées le matin? Nous parions que manger du gingembre tous les jours vous aidera! En mangeant du gingembre tous les jours, la nausée disparaîtra bientôt. Conseil: Les femmes enceintes et les personnes subissant une chimiothérapie peuvent en bénéficier.

Réduire les douleurs musculaires: Avez-vous des douleurs musculaires ou des douleurs dans les extrémités? Manger du gingembre peut avoir une bonne influence sur cela. La consommation quotidienne de gingembre soulagera progressivement la douleur.

Favorise les selles: Manger du gingembre tous les jours est très bon pour vos selles. Souffrez-vous régulièrement de constipation? Alors cela pourrait vous aider.

Douleurs menstruelles: Avez-vous des douleurs constantes pendant cette période du mois? Manger du gingembre tous les jours peut vous aider. L’épice est similaire à la prise d’analgésiques, qui peuvent aider à soulager les douleurs abdominales aiguës.

Abaisse le cholestérol: Manger du gingembre tous les jours pendant un mois peut aider à réduire le « mauvais » cholestérol dans le corps. La quantité de triglycérides dans le sang est réduite par les substances contenues dans le gingembre.

Stimule le système immunitaire : Les propriétés anti-inflammatoires du gingembre renforcent le système immunitaire. Avez-vous déjà attrapé un rhume ou un virus? Ensuite, le gingembre peut vous aider à récupérer plus rapidement.

Comment bien choisir le gingembre ?

Le gingembre est un rhizome originaire d’Inde et appartenant à la famille des Zingiberacées, au même titre que son cousin le curcuma. Lorsqu’il est frais, il se présente sous la forme d’une racine tuberculeuse de couleur claire entourée d’une mince peau sèche et brune. En France, on le trouve sur les étals entre les mois de septembre et de février et on l’apprécie tant pour son goût piquant inimitable que pour ses nombreuses vertus santé.

Carte d’identité du gingembre

  • Famille : Zingiberacées ;
  • Origine : Inde ;
  • Saison : septembre à février ;
  • Couleur : brun clair ;
  • Saveur : piquante.

Pour une conservation optimale

Au réfrigérateur : le conserver sur une tablette et non dans le tiroir à légumes qui est trop humide, ce qui risque de favoriser le développement de moisissures. On peut facilement le garder 2 à 3 semaines. On peut aussi le conserver dans un endroit sec, comme les oignons et les pommes de terre ;

Mettre les rhizomes dans un bocal, les couvrir de xérès ou de brandy, fermer et réfrigérer. Ils se garderont pour ainsi dire indéfiniment ;

Au congélateur : il suffit de sortir un morceau de rhizome au besoin, et de le râper tandis qu’il est encore gelé. On évitera de le laisser dégeler, car il prend alors une consistance molle et devient difficile à râper ;

En morceaux : on peut le faire sécher au four à basse température, porte légèrement ouverte, pendant 10 à 12 heures, après l’avoir ébouillanté une dizaine de minutes pour éviter qu’il ne germe en cours de séchage. Si on le pèle et le coupe en rondelles, il n’est pas nécessaire de l’ébouillanter. Il séchera en quelques jours à la température ambiante ;


En Asie, 
on le conserve aussi dans un sirop de sucre. Le sirop d’érable devrait convenir parfaitement à cette fin.

Comment préparer le gingembre

Le gingembre est très présent dans les gastronomies indiennes, asiatiques et orientales. En France, il devient de plus en plus populaire et fait désormais de l’alimentation quotidienne. On l’aime pour ses avantages santé mais aussi pour sa saveur subtilement piquante qui apporte un petit goût de voyage à nos recettes favorites.

Utiliser le gingembre mariné en cuisine

Mariné, il est indispensable dans la cuisine japonaise. On le sert avec les sushis, les sashimis, les nouilles orientales, la tempura, etc. Râpé ou haché frais, le rhizome de gingembre s’utilise dans les plats sautés et les currys, les soupes, les ragoûts à l’orientale et les plats de poisson. Ajouter le gingembre en fin de cuisson pour bénéficier de son maximum de saveur.

Penser à l’ajouter dans une vinaigrette composée d’huile, de vinaigre, de miel et de sauce soja. On peut aussi en ajouter dans l’eau du thé ou en faire une infusion à prendre à la fin du repas : faire chauffer ½ c. à thé de gingembre râpé et trois ou quatre graines de cardamome dans une tasse d’un mélange mi-lait mi-eau ou dans de l’eau. Passer. Prendre chaud ou glacé.

Que faire du gingembre confit

Confit ou cristallisé, il entre dans la composition de biscuits, gâteaux ou autres desserts. Haché finement, il est excellent dans de la crème fouettée.

Cuisiner avec le gingembre moulu

Séché puis moulu, le gingembre convient aux pains, pâtisseries, confiseries, poudings et entremets. Avec la noix de muscade, il assaisonne à merveille la soupe à la citrouille. Il entre dans la composition du quatre-épices, dont on se sert pour assaisonner les plats mijotés.

Connaissez-vous les jeunes pousses de gingembre ?

Si vous cultivez le gingembre, vous pourrez employer les jeunes pousses lorsqu’elles auront atteint 7 ou 8 centimètres. Faites-les sauter à la manière chinoise, ou mariner, à la japonaise, dans un mélange de vinaigre de riz, sucre ou miel et huile de sésame.

Contre-indications et allergies au gingembre

Le gingembre est excellent pour la santé, mais sa grande richesse en nutriments se révèle être un désavantage dans certains cas précis. En effet, il peut être déconseillé de consommer le gingembre en excès dans le cadre de certains traitements médicamenteux avec lesquels il peut interférer. Heureusement, ces cas restent assez rares et, le plus souvent, il s’agit d’une simple précaution.

Interactions médicamenteuses

Différentes propriétés attribuées au gingembre (telles que des effets anticoagulant et hypoglycémiant) laissent supposer que sa consommation pourrait interférer avec certains médicaments, plantes ou suppléments, en augmentant leurs effets. À ce sujet, plusieurs auteurs recommandent aux personnes prenant des médicaments pour le sang (tels l’héparine, le coumadin ou l’aspirine) ou avant une chirurgie, d’éviter de consommer de grandes quantités de gingembre afin de diminuer les risques de saignements excessifs.

De plus, de grandes doses de gingembre pourraient interférer avec les médicaments pour le cœur (effet cardiotonique) et les médicaments pour le diabète (action hypoglycémiante). Ces risques d’interaction sont cependant théoriques et n’ont pas nécessairement été observés chez des patients.

Quelles contre-indications ou précautions prendre ?

Le gingembre est une plante tout à fait naturelle. Ses propriétés sont puissantes, et certaines laissent supposer que l’aliment ne doit pas être consommé avec certains compléments, plantes et médicaments (il augmente leurs effets). De ce fait, il est conseillé de ne pas associer le gingembre aux traitements pour le sang ou avant une chirurgie. Il faut aussi le consommer en quantités raisonnables. Une consommation importante (veuillez ne pas dépasser plus de 2 grammes par jour) de gingembre n’est pas recommandée durant la grossesse, en raison du fait qu’elle pourrait être associé à certaines complications, et même à des fausses couches.

Consultez toujours l’avis de votre médecine avant de prendre des compléments et pour l’utiliser contre les nausées matinales. Les données scientifiques manquent encore pour conclure qu’une consommation de gingembre est sans risque lors de l’allaitement.

Par ailleurs, le gingembre est souvent confondu avec le ginseng. Ces deux mots ont la même racine, qui est « gin » et signifie « l’homme » en langue chinoise. Ce sont aussi deux racines, ce qui induit beaucoup de personnes en erreur. Il s’agit bien de deux plantes distinctes, aux vertus très différentes sur l’organisme, qu’il peut être intéressant d’associer dans le cadre des cures ou simplement dans notre alimentation.

Ce qu’il faut retenir

Le gingembre est un aliment sain, naturel et disposant de nombreux bienfaits. Il agit sur notre digestion, notre libido, et plus généralement, sur notre santé. Consommé régulièrement, il nous aide à faire face à la fatigue et aux affections saisonnières. On peut associer le gingembre et le citron, ou encore consommer du gingembre confit pour profiter de ses vertus. Ainsi, il est intéressant de le consommer occasionnellement, mais aussi sous la forme de cures pour profiter de l’ensemble de ses bienfaits sur l’organisme !

Dolboard › Buvez du jus de gingembre tous les jours ce quil fait à votre corps avantages et dosage › Gingembre
Résumé de l’article en image.
Share via

Report

What do you think?

39 Points
Upvote Downvote

Leave a Reply

32 Comments

Load more comments